Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2014

Troisième édition du Mécatrail

Par Pascal

Il fallait être motivé ce matin pour se lever et aller courir ce trail court mais exigeant, le ciel maussade n'invitant pas vraiment à la promenade dans les bois. Mais ça cadrait bien dans ma préparation du moment, et je savais y retrouver quelques copains. J'arrive donc sur place, un peu à la bourre comme souvent, et m"échauffe tour à tour avec notre cher président, puis Nicolas et Rémi, et salue toute une ribambelle de membres du CTC venus en force.

Puis c'est le départ du 17 kilomètres. ça part fort, en pente sur le bitume, juste avant un goulet où tout le monde veut éviter d'être coincé. Ensuite c'est très technique : le sol détrempé rend tous les appuis incertains. Les pierres sont autant de savonnettes et on soupçonne toutes sortes de traquenards sous les feuilles de châtaigniers. Et ça monte, et ça descend, et ça glisse, et ça remonte ... Beaucoup de monos où cuisses et mollets protestent, tant à la montée qu'à la descente.

Mais le pire, c'est quand on revient sur le pôle mécanique, qu'on entend les flonflons, qu'on voit enfin la ligne d'arrivée, qu'on donne tout dans un dernier sprint, et qu'un couloir de rubans vous fait traverser la foule pour vous emmener dans le bois juste derrière où vous attendent les trois derniers kilomètres, tout aussi impitoyables que ceux qui les ont précédés. Là, faut sortir son mental des grands jours pour se relancer dans la course, en espérant que chaque côte soit la dernière, ce qui hélas n'arrive que tout à la fin...

Tout le monde en a bavé. Les premiers comme les derniers, sur le 8 comme sur le 17. Mais quelle belle course ! Parcours somptueux que le temps pourri fait apparaître sous un éclairage inhabituel. Tous les coureurs étaient d'accord pour dire que la gadoue et la pluie font désormais partie des caractéristiques de cette épreuve (les conditions étaient les mêmes pour les deux premières éditions), et que finalement, on adore ça ...

 

Commentaires

Beau récit Pascal...ça donne envie...

Écrit par : Denis | 30/11/2014

Tres beau parcours, bien qu'exigent. Je me suis régalé .

Écrit par : frederic | 01/12/2014

Les commentaires sont fermés.